Une soirée Stand up autour de la paix

Dans le cadre du projet « Champigny, ville de paix », une soirée Stand up a été organisée au Centre Olivier-Messiaen, le vendredi 19 octobre 2018. Cette action, marquée du sceau de la paix, a regroupé divers genres scéniques : slam, stand up, et débattle.

Rythmée par une jeunesse dynamique et impliquée, l’initiative a véhiculé les valeurs fondamentales de notre société : liberté, égalité, fraternité, respect, tolérance, humanité… Le tout, dans une ambiance joviale et détendue.

Comme à l’accoutumée, l’élue chargée de la jeunesse Fily Keita-Gassama a lancé les festivités avec un discours.

 

Avoir le sens de la formule

Le Red Slam Club a été le premier groupe à se produire sur scène. Cette association, qui se réunit les premiers lundis de chaque mois à 19h, initie les intéressés à l’écriture, via des ateliers organisés au centre Jean Vilar.

Depuis six ans, le Point Ecoute, soutenu par le service jeunesse et l’Association Champigny Prévention, organise des débattles dans les collèges campinois. Au cours de cette soirée Stand up, le public a pu constater le travail abattu par l’association d’entraide et les jeunes participants.

 

Des rires en pagaille

Le stand up, genre de comédie où le comique s’adresse directement au public, a été largement mis à l’honneur. D’abord, par des novices.

Six mois durant, quatorze jeunes des Mordacs ont pris part, tous les samedis après-midis, durant 3 heures, à un atelier stand up. Samy AMARA, un intervenant de l’association FEUL FEUL (dont l’objectif est de développer et promouvoir la culture dans les quartiers), leur a enseigné l’art du one-man show. Cinq membres du groupe ont eu l’opportunité de présenter un sketch écrit et répété pendant plusieurs mois.

Puis, par des stand-uppers aguerris, parmi lesquels Hocine Power, Jocelyn Lemoisne ou encore Djamel Kaibou.

Photos de la soirée

Ce diaporama nécessite JavaScript.