Visite d’étude à Champigny pour les travailleurs sociaux allemands de BWW

Du 25 au 28 septembre 2018, 14 membres d’une association allemande prenant la forme d’une entreprise, Bauhaus Werkstätten Wiesbaden (BWW), se sont rendus à Champigny-sur-Marne, Clichy-sous-Bois et Boissy-Saint-Léger, dans le cadre d’un échange culturel amorcé un an auparavant.

DSC_4320

En avril 2016, des travailleurs sociaux de BWW ont accompagné des jeunes et des moins jeunes (allemands et réfugiés) à Paris, pour un voyage d’étude sur le thème de l’insertion professionnelle et sociale. En septembre 2017, ce sont neuf partenaires français, dont des agents municipaux et des partenaires institutionnels de la ville de Champigny-sur-Marne, qui se sont rendus en Allemagne, à Wiesbaden, ville située à une quarantaine de kilomètres de Francfort.

Les représentantes des entités invitées (la Mairie de Champigny, la Mission Locale, l’association ARIFA (Femmes Relais de Clichy-sous-Bois) et l’Association Champigny Prévention (ACP)) ont fait part d’une grande satisfaction à l’issue d’un séminaire de quatre jours : personnel de BWW très engagé, rencontre avec le chef de service des Affaires sociales à la Mairie de Wiesbaden, diversité des structures visitées et des intervenant.e.s, logistique sans défaut, dévouement de la traductrice… Une excursion enrichissante en tous points.

Présentation

Le 25 septembre 2018, Clemens MELLETIN, directeur de BWW, Michael LECHNER, membre de l’assemblée générale et douze travailleurs sociaux de l’organisme allemand, ont été reçus au sein de la Mairie de Champigny-sur-Marne dès 9h30, dans la salle du Conseil. Fily KEITA-GASSAMA, élue en charge de la jeunesse, y a tenu un discours.


Tous les acteurs ont pu se présenter, notamment les membres de Bauhaus Werkstätten Wiesbaden, les conseillers du Quai de la réussite, Moncef JENDOUBI, directeur de la Mission Locale des Bords de Marne et Asma ASHRAF, directrice de l’association des Femmes Relais.

Récapitulatif historique

La première visite a débuté à 10h. La délégation allemande, accompagnée des conseillers du Quai de la réussite, s’est rendue aux Archives municipales, situées rue Guy Môquet. Là-bas, ils ont pu retracer l’histoire de Champigny et celle de ses habitants.


Quelle est l’histoire des banlieues ? Comment se sont-elles développées jusqu’à aujourd’hui ? Quelles ont été les réponses apportées par l’Etat ? Quels programmes ont été lancés aussi bien dans le domaine du développement urbain que du social ? Le volet « historique » a été largement abordé, sans occulter pour autant la situation actuelle.

Espace de travail partagé

Après un brunch bien mérité au Quai de la réussite, la délégation allemande, toujours accompagnée de Marie-Florette MEYNIER, conseillère projets jeunesse, chargée de la thématique Enseignement, Hamed LADDI, chargé de la thématique Santé et Fabien CASTET, chargé de la thématique Emploi et formation, s’est rendue à L’Atelier, espace de coworking situé à deux pas de la Mairie, en début d’après-midi.

Les quartiers campinois à l’honneur

Répartis dans trois minibus, les sociétaires de Bauhaus Werkstätten Wiesbaden ont aperçu le chantier du Métro du Grand Paris, en se rendant dans le quartier des Quatre-Cités. Au programme, visite de deux locaux de l’association IRO-O, présidée par Loubassou MBEMBA :

– la ludothèque, qui promeut la pratique du jeu de société favorisant la consolidation du lien social.

– la première bricothèque du Val-de-Marne, un atelier où les adhérents de l’association, par manque d’espace chez eux ou de matériel, viennent bénéficier de conseils gratuits en matière de bricolage et utiliser les outils mis à leur disposition.


Suite à un bref détour par La Palabre, lieu de cohésion sociale géré par l’ACP dans le quartier des Quatre-Cités, l’association BWW a poursuivi sa découverte de la ville en s’arrêtant aux Mordacs, plus précisément à la Maison pour tous Youri Gagarine. Salma MOUDJAOUI, directrice de la structure, s’est évertuée à apporter quelques précisions sur le rôle du centre socio-culturel.

La Mission Locale comme dernière étape

Cette journée du mardi 25 septembre n’ayant pas permis à la délégation allemande de découvrir l’entièreté du programme prévu initialement, les membres du BWW sont revenus à Champigny le jeudi 27 septembre, au lendemain de leur visite de Clichy-sous-Bois. Une matinée axée sur le quartier du Bois-l’Abbé, au sein duquel la Mission Locale des Bords de Marne conseille les jeunes de 16 à 25 ans dans leurs différents projets : recherche d’emploi, santé, transports, logements…

Moncef JENDOUBI et Marc ZIMMERMANN, respectivement directeur et directeur adjoint de cette association favorisant l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, ont expliqué son fonctionnement au groupe allemand.


Devant faire face à un agenda chargé (visites de différentes structures à Boissy-saint-Léger l’après-midi), les adhérents de BWW ont brièvement arpenté les rues du Bois-l’Abbé et observé les rénovations urbaines dans le secteur.


Cette visite d’étude de Bauhaus Werkstätten Wiesbaden sur le thème des banlieues s’est avérée productive. Porteurs de projets reconnus en Allemagne, dans les domaines de la réforme du marché du travail et de la politique jeunesse, ces travailleurs sociaux ont pu appréhender les thématiques économiques, sociales, culturelles, urbaines et éducatives propres à Champigny.