Neuf jeunes campinois présents au Mud Day Paris 2018

 

 

 

Incontestablement une journée qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Le 27 mai 2018, neuf jeunes originaires de divers quartiers de Champigny-sur-Marne ont participé au célèbre challenge The Mud Day, un parcours du combattant à ciel ouvert d’environ 13 kilomètres jalonné d’obstacles (glace, eau, boue, etc.) et situé à Beynes (78).

La participation de ce groupe, qui s’est autoproclamé « la Team Balo », s’inscrit dans une dynamique sportive impulsée par l’association campinoise Training Day, créée en Janvier 2014 et présidée par Monsieur Mikael CAILLAUD.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un engouement grandissant

 

Au départ, seulement quatre personnes participaient aux sessions crossfit (méthode de conditionnement physique) et circuit training encadrées depuis juin 2017 par Leonel NGAIBONA, futur éducateur sportif actuellement en formation BPJEPS. Au fur et à mesure, l’engouement autour de la cause s’est accru, grâce à une meilleure organisation : mise en place de créneaux horaires fixes (le mercredi de 18h45 à 20h et le vendredi de 17h45 à 19h) et mise à disposition d’un gymnase.

Aujourd’hui, l’association Training Day réunit une cinquantaine d’habitants de Champigny. Elle y exerce un rôle primordial et fédérateur : plusieurs adhérents, décrocheurs scolaires, en quête de motivation ou à la recherche du bien-être, bénéficient de l’expertise pointue de la structure campinoise. C’est le cas d’Assita, habitante du quartier du Maroc :  « Cela fait bientôt un an que j’ai intégré l’association. Je trouve que ça a été bénéfique pour moi parce que j’ai perdu 10 kilos. Je suis hyper fière et contente. Ça m’a poussé à dépasser mes limites, à perdre du poids. Je suis très fière de mon coach ».

« Un bon moyen de se challenger »

 

Leonel NGAIBONA, le coach, a, logiquement, fait office d’accompagnateur durant le Mud Day. Cette journée, à l’initiative de Training Day, a pu se mettre en place grâce au travail en partenariat entre l’association et un service municipal, à savoir la Direction de la Jeunesse.

Cette course à l’exigence extrême aurait pu sembler insurmontable pour la Team Balo, composée en majorité de jeunes qui ne sont pas des sportifs aguerris. Mais les membres du groupe ont fait preuve de solidarité et d’une grande détermination.

Ces valeurs d’abnégation et d’entraide constituaient l’objectif recherché à travers la participation au Mud Day, comme nous l’explique l’encadrant du groupe, Leonel NGAIBONA.

Finalement, la Team Balo a effectué le parcours en cinq heures. Leonel NGAIBONA dresse un bilan positif de cette journée : « Cela s’est super bien passé. C’était assez physique, surtout pour une première. Par moments, le groupe se disloquait un peu. Certains voulaient même arrêter mais finalement, tout le monde a tenu bon ».