A Champigny, un projet sur l’égalité homme-femme

L’évolution de la condition féminine comme fil rouge de l’année scolaire. Depuis septembre dernier, le rythme calendaire de la Première Bac Pro ASSP2 (Accompagnement Soins et Services à la Personne) du lycée Louise Michel a été particulier.  Et pour cause. Chaque mardi, de 13h30 à 14h30, les élèves de cette classe ont participé à un projet intitulé « Les femmes dans la société française de la Belle Epoque à nos jours », inscrit dans leur programme d’Histoire. Une démarche facilitée par l’implication de plusieurs partenaires :

  • Lea FERNANDES, sans qui rien ne serait arrivé. Cette jeune comédienne campinoise dispose de plusieurs casquettes : elle était déjà intervenue au collège L. Aubrac à la demande de la direction de la jeunesse sur le thème de la Laïcité. Membre de la troupe Rosa Rossa, c’est elle qui a posé la première pierre du projet ;
  • Julie DESSAIVRE, auteure et réalisatrice dans la compagnie théâtrale Rosa Rossa. A l’initiative du concept, la comédienne a été mise en relation avec une professeure du lycée Louise Michel, accompagnée par l’élue en charge de l’égalité homme/femme, Mme FLORES-RACMACHERS ;
  • Le service Réussir Ensemble de la ville de Champigny, notamment la référente enseignement, Marie-Florette MEYNIER, qui a été l’interface entre les différents partenaires ;
  • Les professeurs du lycée Louise Michel, parmi lesquels Madame LOARER (Sciences Médico-Sociales), Madame SUPERSAC (Biologie/Microbiologie et ergonomie soins), Monsieur VERZIEUX (Arts Appliqués), Madame GERARD (Documentaliste) et Madame BOUTALEB (Histoire-Géographie), qui nous détaille la démarche.

La professeure d’Histoire-Géographie explique aisément la mise en place de l’action : « On constate au sein de nos classes certaines phrases, réflexions sexistes. La séquence d’Histoire-Géographie portant sur la condition homme-femme est une manière de donner du sens à l’enseignement, autre qu’à travers un manuel ou des supports divers. Il y a une véritable réalité autour de la condition féminine ».

Vaincre les stéréotypes

Les trois supports pédagogiques principaux utilisés tout au long de l’année (Mauvais genre de Chloé CRUCHAUDET, La garçonne et l’assassin de Danièle VOLDMAN et Fabrice VIRGILI et l’adaptation de Suzanne, la vie étrange de Paul Grappe par la compagnie Rosa Rossa) ont poussé les élèves à s’interroger sur les changements de la condition féminine de la Belle Epoque à nos jours et sur les inégalités qui persistent. Les objectifs du projet ? Que les élèves deviennent des citoyens avertis sur des problématiques liées à la notion d’égalité des chances. Mais surtout, éliminer les conceptions stéréotypées des rôles entre homme et femme.

La collaboration avec la compagnie Rosa Rossa a favorisé la compréhension des enjeux d’une mise en scène pour les jeunes. Des ateliers leur ont permis de se familiariser avec les us et coutumes des professionnels sur scène. 

Plaidoyers

L’ultime étape de cette initiative longue de huit mois consistait à écrire des plaidoyers relatifs à la thématique de l’égalité homme-femme. Afin de structurer convenablement la partie « écriture », un travail de fond avait été effectué précédemment : l’équipe éducative était intervenue autour d’une exposition portant sur le sexisme et les stéréotypes (exposition accueillie au lycée Louise Michel). La responsable du CDI, Isabelle GIRARD, avait travaillé sur le sexisme inversé. Il y avait également eu une réflexion d’ordre personnel. Les rédactrices en herbe avaient ensuite dû saisir leurs idées et leurs thèmes de lutte.

Plébiscite

Le 15 mai dernier, les élèves de la Première Bac Pro ASSP2, accompagnés de Mesdames BOUTALEB, LOARER et SUPERSAC, ont rejoint le Quai de la Réussite, où se trouvaient également Julie DESSAIVRE et Marie-Florette MEYNIER. Répartis sur plusieurs ordinateurs de la structure jeunesse, ils ont pu clore le chapitre en rédigeant leur plaidoyer.

Cette initiative sur les femmes dans la société française a été plébiscitée par tous les participants, notamment la comédienne Julie DESSAIVRE.

Les plaidoyers rédigés par les élèves de la Première Bac Pro ASSP2 :

Les minis-jupes

l’egalité femme homme

La violence faite aux femmes

kathy berenice sigua emmanuelle

égalité femmes hommes

NOURSSIGOM Melissa

plaidoyer1assp2

Stacy Goncalves Lilou Gueniche Dana Nicolaes

Stacy Goncalves