A Champigny, un premier Salon jobs d’été fédérateur

Quelle belle réussite pour une première ! A l’occasion du Salon jobs d’été, nouvelle initiative organisée dans le but de faciliter le contact entre les employeurs et les jeunes à la recherche d’un emploi saisonnier, une importante mobilisation a été observée. Ce ne sont pas moins de 499 jeunes qui se sont rendus, le mercredi 4 avril dernier, à la Salle du Conseil Municipal.

 

Répondant à un réel besoin exprimé par les Campinois, ce Salon jobs d’été a été un franc succès. Nassim Hamani, chargé de mission sur l’insertion et les projets jeunes au sein de la direction de la jeunesse de la Mairie, nous apporte son éclairage sur la mise en place d’un tel projet.

Bien que l’initiative se soit nommée « Salon jobs d’été », elle s’est adressée à tous les jeunes (étudiants, déscolarisés, diplômés, non-diplômés…), et a offert divers types de contrat : emplois saisonniers, CDD, CDI.

 

Des partenaires concernés

Bon nombre d’entreprises contactées au préalable ont fait le déplacement :

Burger King

DSC_3674

Enedis

DSC_3669

Intermarché

DSC_3628

Mission Locale des Bords de Marne

DSC_3624

 

La Poste

METRO

DSC_3571

Pole Emploi

DSC_3671

SonVideo.com

DSC_3587

⦁ Mac Donald’s

Valentin

De nombreux services municipaux étaient également présents :

  • Centres de loisirs municipaux

DSC_3635

  • le service de l’organisation des séjours vacances

DSC_3646

  • le service des Sports

DSC_3573

  • le service de l’Entretien et de la Restauration

DSC_3612

  • GPE (Grand Paris Express)

 

  • le service des Initiatives Publiques

DSC_3658

  • le service municipal de la Jeunesse

DSC_3654

Certaines entreprises et services de la ville n’ont pas pu être présents au salon jobs d’été, parmi lesquels : Carrefour, l’EPHAD de Champigny, le service municipal des Espaces Verts, l’Hôpital privé Paul d’Egine, Les déménageurs bretons, la Maison de retraite « Les Opalines », Nicollin, la SNCF et VIR.

Néanmoins, ces entités ont tout de même communiqué leurs postes vacants. L’intéressé(e) pouvait postuler en déposant son CV et sa lettre de motivation dans une pochette prévue à cet effet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les jeunes convaincus par le concept

Par pudeur ou timidité, les jeunes auraient pu être réticents à l’idée de faire face à des employeurs. Que nenni ! Tous ont semblé conquis par l’agencement de l’espace, le large panel d’offres et la concrétisation du projet.

Il faut dire que tout a été finement pensé : au-delà du face-à-face au cours duquel le candidat présentait son CV au représentant de l’entreprise, les postulants ont aussi eu accès à des ateliers CV, des ordinateurs et des imprimantes, afin de peaufiner leur candidature.

Autre aspect de la démarche ayant plu aux participants : la possibilité de passer un réel entretien d’embauche, dans une salle mise à la disposition des employeurs. Ceux-ci ont largement salué la réussite du Salon Jobs d’été.

Fort de son succès, l’événement devrait être reconduit durant les prochains mois (certainement sous une autre appellation). A noter qu’une dizaine de jeunes ont d’ores et déjà été embauchés depuis ; un chiffre qui pourrait augmenter, puisque des entretiens de recrutement sont en cours.