Activités et convivialité au quartier des Quatre Cités

Créer du lien social, tel était l’objectif de l’événement organisé le vendredi 07 Juillet 2017, au quartier des 4 Cités. Après une première expérience en 2016, le projet a été reconduit par la Direction de la Jeunesse et notamment par le secteur des 4 Cités, en partenariat avec les gardiens des Boullereaux, les éducateurs de l’association Champigny Prévention et l’association IRO-O. Les associations Arc en ciel et Chêne solidaire ont été, quant à elles, invitées à cet événement chaleureux.

L’objectif de cette mobilisation ? Une fête de quartier pour les grands et les petits, réunissant l’ensemble des habitants du quartier afin que tous puissent apprendre à se connaître. L’accent a été mis sur l’aspect convivial. En effet, les jeunes et leurs parents ont pu se restaurer et se désaltérer auprès du bar aménagé et tenu par l’ensemble des organisateurs de la ville et des associations. Sandwich, barbe à papa, glace, granita et diverses boissons étaient proposés gratuitement.

Au total, 25 personnes (Service Jeunesse, ACP, les gardiens, IRO-O et autres bénévoles) ont encadré les aménagements et les jeunes, toujours plus nombreux au fil de la journée. Ceux-ci ont eu accès à de plusieurs jeux et parcours, notamment :

  • Un parcours de 100m en trottinette électrique encadré par un animateur afin d’assurer la sécurité des jeunes ;

  • Quatre structures gonflables prêtées par le Conseil Général du Val de Marne ;

  • Des jeux en tout genre : baby-foot humain, «Puissance 4», rodéo mécanique, etc. ;

  • Un atelier « graff de tee-shirts » ;

  • Un atelier « coloriage et peinture ».

Sous une chaleur écrasante, les jeunes des 4 Cités ont pu s’évader et se divertir dans une ambiance bon enfant. L’initiative devrait être renouvelée l’année prochaine. Selon Belkacem YAICHE, responsable du secteur des 4 Cités, l’idéal serait l’organisation d’une fête de quartier à l’initiative des habitants. La Direction de la Jeunesse et les associations apporteraient seulement une aide logistique. Peut-être l’année prochaine ?