Grand Paris Express : une réunion pour en savoir plus sur les emplois à venir

La direction de la Jeunesse organise ce mardi 12 juillet une première rencontre pour donner des informations sur des recrutements à venir dans le cadre de travaux du génie civil.

Perspective intérieure de la gare de Champigny centre. Crédits photo : D.R.

L’arrivée du Grand Paris Express va créer des emplois, notamment pour les travaux du génie civil. Sur la photo, la perspective intérieure de la gare de Champigny centre. Crédits photo : D.R.

Le Grand Paris Express est un sujet de plus en plus présent dans l’esprit des Campinois. Mais savez-vous ce que son arrivée va changer dans vos vies ? Une des répercussions les plus attendues est la création d’emplois. Dans le but d’apporter des informations sur cet immense chantier, une réunion, organisée par la Direction de la Jeunesse, aura lieu ce mardi 12 juillet, à 18h30, à la salle Jean Morlet.

Pourquoi maintenant, alors que la ligne de métro 15 sud, sur laquelle se situeront les gares de Champigny centre et Bry – Villiers – Champigny, ne devra être mise en service qu’en 2022 ? La première rencontre avec les jeunes Campinois intéressés par les perspectives d’emploi que représente le Grand Paris servira de prélude aux recrutements lancés avant la fin 2016.

« Des postes seront réservés aux personnes les plus éloignées de l’emploi »

En effet, à la rentrée prochaine, on connaitra les entreprises qui se chargeront des travaux de génie civil de la ligne 15 (creusement des tunnels, réalisation des trous de gare). Ces entreprises devront garder 5% du montant de leurs marchés pour des emplois locaux d’insertion. « Cela signifie que des postes seront réservés aux personnes les plus éloignées de l’emploi, explique Jean-Yves Occhipinti, directeur du développement économique et de l’emploi de la mairie de de Champigny-sur-Marne. Les instances locales seront particulièrement sollicitées pour le recrutement avec, notamment, les acteurs du Service public de l’emploi. La Mission locale et le service Jeunesse seront concernés pour la mobilisation et l’accompagnement des jeunes. »

En pratique, les personnes qui seront recrutées dans le cadre de ces travaux signeront un contrat à durée déterminée d’insertion et toucheront le même salaire que les autres employés du chantier. Les recrutements du dernier semestre de 2016 auront pour but de permettre une entrée en poste début 2017.

Le nombre d’emplois générés par cette première phase n’est pas encore connu mais il s’agit d’une première étape vers les milliers d’emplois qui seront créés au cours des quinze prochaines années pour l’ensemble des travaux du Grand Paris Express.

Pratique : Réunion d’information, mardi 12 juillet, à 18h30, à la salle Jean Morlet. 21, rue Albert Thomas.